LE MOINE SUR BOÀDIC

Huile sur toile marouflÈ sur bois 55 x 80†Technique mixte

Doublant le moine, il faut saluer, d’un coup de blanc, sans respirer. « Bon vent, belle mer et bon courant, mais point trop n’en faut !†Te porteront assurÈment† ».

C’est la fameuse priËre que líon rÈcite en passant (en bateau ‡ voile) devant le Moine sur Ile de BoÎdic, en dÈbouchant une bouteille de vin blanc (muscadÈ ou gros Plant par exemple) et en levant son verreÖ
Et au retour il ne faut surtout pas oublier de le remercier…

Merci Moine, de nous avoir donner du beau temps, du bon vent et bon courant !